Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Œil de Jérémy

Un œil sur la vie culturelle, l'autre sur les médias. Toujours critique, pas toujours objectif, mais jamais perfide (enfin pas trop).


À la rencontre de Ludovic Bousquet, le nouveau programmateur du Krakatoa

Publié par Jérémy Mercier sur 21 Mars 2017, 14:46pm

Catégories : #Musique

Bonjour Ludo, peux-tu te présenter et nous présenter ton parcours en quelques lignes ?

Je suis un renno-landais. C’est à dire que je viens de Rennes, mais mon cœur est dans les Landes ou je vis une partie de l’année. Je suis comme beaucoup de programmateurs, à la base un musicien. Je mène d’ailleurs toujours en parallèle ma carrière d’artiste. Très vite après mes études, j’ai commencé à travailler dans la production de concerts, j’ai monté un label, organisé des concerts et ça m’a amené à travailler pour les Transmusicales à la production artistique, puis j’ai commencé à m’occuper de Pip Pop concerts, la filiale des Trans et à programmer des concerts toute l’année et dans toutes les salles de Rennes avec cette structure. J’ai aussi été DJ, animateur radio, et régisseur de tournée… Bref j’ai fait pas mal de métiers autour de la musique.

Tu travaillais pour les Transmusicales de Rennes auparavant, qu’est-ce qui t’a donnée envie de rejoindre l’équipe du Krakatoa ?

Déjà il faut savoir que je travaille toujours pour les Transmusicales de Rennes.  Ça m’oblige à pas mal de déplacement et à une optimisation de mon temps, mais je ne pouvais pas refuser de rejoindre l’équipe du Krakatoa, parce que cette salle a une vraie histoire, son équipe à des valeurs qui sont les miennes et que Bordeaux est une ville passionnante pour qui veut parler musique tous les jours. Et puis J’ai envie de rendre au mieux la confiance qui m’a été faite de succéder à David Lespès, programmateur historique de la salle et figure importante de la scène rock locale.

Qu’est-ce que tu voudrais faire de différent au Krakatoa par rapport à ce que tu faisais aux Transmusicales ?

Ce qui est différent, c’est qu’aux Transmusicales, mon travail n’est pas de programmer sur le festival, mais de gérer toute la production et la logistique autour de l’artiste.  Je ne suis programmateur que des concerts en saison sur les différentes salles de la ville. C’est très différent de programmer dans une salle avec toute une équipe qui va dans le même sens comme ici. Dans une salle comme le Krakatoa, il y a moyen d’amener une image, une couleur, des tendances fortes à la programmation. Pour moi c’est nouveau.

J’ai cru comprendre que tu étais arrivé dans l’équipe du Krakatoa avec pas mal de nouvelles et bonnes idées, tu peux nous en dire un peu plus ?

Disons que j’ai très envie d’amener de nouveaux formats de soirée. J’aimerai qu’on puisse venir au Krakatoa, comme on l’a toujours fait pour voir des concerts et boire un verre avec des amis, mais aussi que les publics soient surpris, qu’il s’y passe autre chose, à d’autres moments, et différemment. Je ne peux pas encore dévoiler tous les projets en cours mais il va y avoir de nouvelles choses à la rentrée, ça c’est sûr !

À quoi va ressembler la programmation du Krakatoa version Ludo dans les prochains mois ?

J’espère que ce sera un beau voyage, une programmation ouverte mais exigeante. De belles choses et des expériences nouvelles.

Y a-t-il des artistes avec lesquels tu as travaillé qui ont marqué ta carrière ?

En fait il y a plein, tellement, trop !!!  J’ai la sensation d’avoir vécu des choses intenses, mais je ne saurai pas choisir, ou sinon la liste serait longue, j’en oublierai…

Quels seraient les artistes/groupes avec lesquels tu aimerais travailler pour le Krakatoa, des plus plausibles aux plus fous ?

J’aurai adoré faire Arcade Fire, mais ce ne sera plus possible… dans les plus plausibles, il y a un de mes groupes préférés, The Fleet Foxes qui vient de se reformer et sort un album ces jours-ci. J’aimerai vraiment les avoir au Krakatoa en 2018. Ils ne feront que Paris à l’automne malheureusement.

 

Toute la programmation du Krakatoa: http://www.krakatoa.org/programmation/

 

 

L’agenda du Krakatoa

 

23/03 : Jahneration/Mellow Mood

24/03 : Matmatah/Volin

29/03 : « Thematik : pratiques amateurs » : Comment démarrer avec son groupe de musique, journée d’information gratuite

31/03 & 1/04 : I Want You #2 : Le Festival de la création lycéenne (Jour 1 et Jour 2)

06/04 : Suicidal Tendancies/22 Below/VOID DJ Set

07/04 : Vianney/Emilie Gassin

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents