Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Œil de Jérémy

Un œil sur la vie culturelle, l'autre sur les médias. Toujours critique, pas toujours objectif, mais jamais perfide (enfin pas trop).


BB Brunes de retour avec « Éclair Éclair »

Publié par Jérémy Mercier sur 31 Mars 2017, 15:46pm

Catégories : #Musique

Plusieurs années après leur troisième album « Long Courrier » et l’excellent album solo du chanteur Adrien Gallo, le groupe parisien BB Brunes revient sur le devant de la scène avec le premier single « Éclair Éclair », qui précède le quatrième album attendu pour septembre. Cette rentrée sera donc chargée pour les quatre musiciens qui fêteront également leurs 10 ans de carrière. Penchons nous donc sur ce nouveau single, qui annonce des tendances pour l’album mais ne permet pas de dessiner une identité précise, puisque ce nouvel album est selon les dires du groupe leur plus varié, éclectique, celui dans lequel ils s’affranchissent des barrières musicales.

Et bien ce premier morceau est totalement dans cet esprit là. Il est à la fois teinté d’un léger côté électro, mais en même temps très pop, très rock 80’s, mais aussi résolument moderne. La patte BB Brunes est là, par l’écriture et la voix reconnaissable entre mille d’Adrien Gallo. Si la première écoute surprend sur les premières secondes, on se laisse vite emporté par une chanson déjà qualifiée de radiophonique, qui reste parfaitement dans l’esprit BB Brunes : ils ont encore le talent de nous pondre des chansons tubesques. Celle-ci n’échappera pas à la règle et risque fort d’être un tube, un sacré carton.

Au niveau de l’écriture et de la voix, on reste sur du BB Brunes pur jus, mais on sent l’évolution technique mais aussi au niveau des influences du chanteur, avec une voix encore plus maitrisée tout en conservant ses légères failles appréciables, avec plus de douceur, mais n’ayant rien perdu de sa faculté à pousser celle-ci. Pour la partie instrumentale, la surprise est totale. Si les boites à rythmes très 80’s et les synthés donnent une couleur électro à la fois moderne et très rétro, la guitare se fait tantôt très chargée en modulation, tantôt très saturée, soit deux couleurs musicales typiques des années 80. La batterie reste aussi efficace qu’avant, puissante, très rock, mais sachant s’adapter à toutes les tonalités, toutes les parties de la chanson. L’ensemble suit la dynamique initiée par le précédent album, avec beaucoup plus de travail en studio, et des chansons beaucoup plus produites, plus retravaillées. Désormais cela semble impossible d’enregistrer leurs chansons comme ils le faisaient au début, dans les conditions du live. Ce qui n’est pas une mauvaise chose puisqu’ils s’ouvrent ainsi plus d’horizons et s’affranchissent des limites, ce qui semble être l’esprit de ce single, et de cet album qu’on attend avec impatience.

Rendez-vous donc dans les prochains mois pour les prochains singles, et à la rentrée pour le fameux quatrième album, qui on l’espère saura être encore meilleur que les précédents. On attendra aussi en suivant la tournée, qui devrait démarrer début 2018, pour voir la couleur que prendra cet album en live, mais aussi les précédentes chansons que le groupe réadapte parfois à la sauce de l’album en cours, et découvrir également quelle sera la scénographie de cette tournée. Une chose est sure, on a pas fini d’entendre parlé d’eux !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents